Comment piloter un projet quand on aime pas ça

Comment piloter un projet alors qu’on aime pas ça ?

John F. Kennedy croise le concierge d’un bâtiment de la NASA en train de nettoyer le sol. Il s’adresse à lui “Bonjour, je suis John Kennedy, que faites-vous à la NASA?” A votre avis, que lui a répondu cette personne ?

« J’aide à envoyer un homme sur la Lune »  

Sa réponse est surprenante, n’importe qui aurait dit “Bah, je lave le sol, faut-il que je fasse un dessin en plus?” ;
Elle montre qu’il avait bien compris sa participation au projet fou de Kennedy et qu’un projet dont l’ambition s’énonce clairement peut embarquer tout le monde. 

Je partage ici avec vous quelques pratiques pour rendre le pilotage de projet excitant même si vous ne devez pas conquérir Mars tous les jours.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour me le dire !

Note moyenne 5 / 5. Nombre de vote 1

Soyez le premier à donner une note à cet article !

Si vous avez trouvé cet article utile...

Retrouvons-nous sur les réseaux sociaux !

Ah vraiment désolé que cet article ne soit pas utile pour vous.

Aidez-moi à améliorer cet article !

Comment puis-je améliorer cet article ?

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires ont marqués d'un astérisque.

*
*
Vous pouvez utiliser ces <abbr title="HyperText Markup Language">HTML</abbr> étiquettes et attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

12 + deux =